[Fondation ARC : questions-chercheurs] Dernières questions [Fondation ARC : questions-chercheurs] Dernières questions fr http://www.questions-chercheurs.com/ Thu, 18 Sep 2014 20:33:25 GMT Thu, 18 Sep 2014 20:33:25 GMT ideas moisissure et cancer du poumon clémentine <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour, est-il vrai qu&#39;une exposition prolongée à des moisissures parfois présentes dans l&#39;atmosphère peut favoriser l&#39;apparition d&#39;un cancer du poumon ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Thu, 18 Sep 2014 22:33:25 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133240-moisissure-cancer-poumon http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133240-moisissure-cancer-poumon 133240 5 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6495268 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur le cancer – généralités Les cancers du poumon La recherche sur le cancer – généralités <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Clémentine,</p><p>Non, les moisissures ne sont pas associées au cancer bronchique. En revanche, les moisissures peuvent provoquer différentes pathologies respiratoires dont l’asthme ou les pneumopathies d’hypersensibilités.</p><p>Cordialement, <br />Dr Ruppert</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Ruppert http://www.questions-chercheurs.com/users/6388429 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/15900a12a7c9268f/avatar_normal.png?686aa96 Tue, 23 Sep 2014 11:43:29 +0200 Différence entre radiologie du thorax et scanner karine <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>comment se fait-il que lors d&#39;un dépistage par radiologie du thorax, il est trouvé deux nodules de 3,5 cm et 1,5 cm et qu&#39;au Ct scan, ils ont disparu? y-a-t-il une avancée dans la recherche du diagnostic pour éviter au patient un stress inutile surtout aprés un cancer du sein. Merci</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Wed, 17 Sep 2014 23:50:53 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133203-difference-radiologie-thorax-scanner http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133203-difference-radiologie-thorax-scanner 133203 1 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6488467 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur le dépistage et le diagnostic Les cancers du poumon La recherche sur le dépistage et le diagnostic <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Karine,</p><p>Le scanner thoracique est nettement plus performant que la radiographie et habituellement nous observons l’inverse (une radiographie interprétée normale, mais un scanner avec anomalies). D’ailleurs, la radiographie de thorax de &quot;dépistage&quot; n’a quasiment plus de place en cancérologie.</p><p>Pour revenir à votre cas, il est possible qu’au décours d’une infection pulmonaire des images soient apparues (visualisées sur la radiographie) puis, avec la guérison de l’infection, aient disparu (sur le scanner).</p><p>Malheureusement, il n’y a pas d’avancées particulières pour le diagnostic des lésions thoraciques. Le scanner reste l’examen de choix, mais tout nodule visualisé sur le scanner n’est pas cancéreux. Le petscan peut aider à faire la différence entre les nodules bénin et malin mais c’est la ponction qui est l’examen qui permet d’avoir une réponse définitive.</p><p>Cordialement, <br />Dr Besse</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Besse http://www.questions-chercheurs.com/users/6388426 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/c1f8e96a396055a5/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 19 Sep 2014 12:24:32 +0200 Quel type de cancer du poumon est dépisté au stade final chez un non-fumeur ? cecile <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Qu&#39;est-ce qui peut provoquer un cancer du poumon chez un non-fumeur ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 15 Sep 2014 19:30:38 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133118-type-cancer-poumon-depiste-stade-final-fumeur http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133118-type-cancer-poumon-depiste-stade-final-fumeur 133118 6 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6471702 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Cécile,</p><p>Votre question comporte en réalité deux sous-questions. Tentons donc d&#39;y répondre en deux temps. </p><p>Les causes de cancer chez un non-fumeur tout d&#39;abord, sont classiquement issues de 5 familles : le tabagisme passif (la cause la plus fréquente, particulièrement chez la femme) ; la pollution professionnelle (l&#39;exposition aux agents cancérigènes dans le domaine professionnel comme l&#39;amiante par exemple) ; la pollution atmosphérique (la pollution en elle-même, essentiellement la pollution particulaire comme celle émise par le diesel ; mais aussi la pollution &quot;naturelle&quot; environnementale liée au radon qui est un gaz radioactif émis naturellement par certaines roches) ; la pollution domestique (fumées de combustibles solides utilisées pour la cuisine ou le chauffage ; vapeur d&#39;huile de cuisson, essentiellement dans la cuisine traditionnelle asiatique) et enfin les antécédents personnels et familiaux de maladie (antécédents de cancer, antécédents de maladie respiratoire). </p><p>Le type de cancer habituellement retrouvé chez le non-fumeur est particulier : ce sont des adénocarcinomes, des cancers issus des cellules glandulaires des petites bronches. Au-delà de cela, ces cancers ont une autre particularité très importante : ils présentent très fréquemment une anomalie génétique qui les rend sensibles aux nouvelles thérapies &quot;ciblées&quot; orales. Ce sont en général soit des mutations dans le gène EGFR soit des réarrangements dans le gène ALK. Peu importe le nom de cette anomalie, l&#39;essentiel c&#39;est qu&#39;elle permet la prise d&#39;un traitement des plus efficaces, et habituellement très bien toléré !</p><p>Cordialement, <br />Dr Couraud</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Couraud http://www.questions-chercheurs.com/users/6388421 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/244037f82e6549ec/avatar_normal.png?686aa96 Thu, 18 Sep 2014 10:58:41 +0200 Thérapie ciblée par géfitinib Jean-Charles <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Suite à des cancers du poumon, mon épouse a été opérée d&#39;une double lobectomie en février 2012. Suite à cette intervention, des nodules ont été observés en novembre 2013 et traités à partir de décembre. Le scanner de contrôle, un mois après la prise du médicament (IRESSA), a montré une disparition de ces nodules.Le traitement a été suspendu en juillet et une récidive a été constatée à la fin de ce mois. Le traitement a donc été repris début août et un scanner de contrôle est prévu fin de ce mois.<br />Evidemment, ce traitement résulte en des effets secondaires, essentiellement diarrhées et, plus récemment, l&#39;apparition de boutons et rougeurs sur le visage. Existe t&#39;il un moyen de limiter ces derniers effets ?<br />D&#39;une manière générale, ces traitements sont ils appliqués sur le long terme ?<br />Existe t&#39;il d&#39;autres médicaments du même type, peut être moins agressifs ? Au minimum, le traitement semblant efficace (à confirmer à la fin de ce mois) existe t&#39;il des comprimés à différents dosages ?<br />Merci pour votre initiative et vos réponses.</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 15 Sep 2014 11:29:33 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133106-therapie-ciblee-gefitinib http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133106-therapie-ciblee-gefitinib 133106 4 3 http://www.questions-chercheurs.com/users/6467532 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/20e74fbcb9115db8/avatar_normal.png?686aa96 Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Jean-Charles,</p><p>Le gefitinib (Iressa) est un médicament de la famille des inhibiteurs d’EGFR (il y a 2 autres molécules disponibles, l’erlotinib et l’afatinib). Les effets secondaires décrits sont classiquement associés à ces agents et il n’y a pas de meilleure molécule. Oui, il existe des moyens de les contrôler : loperamide pour la diarrhée, crème hydratantes et antiotiques en application ou par voie générale pour les boutons par exemple. Souvent, les effets cutanés diminuent au bout de 2 à 3 mois.</p><p>En règle générale, ces traitements sont donnés de façon chronique, tant qu’ils sont tolérés et efficaces. Il y a des désagréments certes, mais ils sont souvent mieux tolérés que ceux induits pas la chimiothérapie. Ils ne fonctionnent pas chez tout le monde (souvent chez des patients non ou peu fumeur, et lorsqu’une mutation du gène EGFR est mise en évidence sur la tumeur), mais s’ils fonctionnent, il faut tout faire pour les garder.</p><p>Parfois, nous devons tout de même diminuer les doses (soit par des comprimés moins dosés, soit en proposant une prise 1 jour sur 2). Ainsi nous arrivons quasiment toujours à maintenir ces agents au long cours.</p><p>Cordialement, <br />Dr Besse</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Besse http://www.questions-chercheurs.com/users/6388426 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/c1f8e96a396055a5/avatar_normal.png?686aa96 Wed, 17 Sep 2014 17:15:21 +0200 Quelles avancées pour le cancer du poumon à petites cellules ? Jérémie <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,<br />ma mère est atteinte d&#39;un cancer du poumon à petites cellules depuis un an et demi. Elle a fait de la chimio l&#39;an dernier, puis a eu une récidive en mai dernier. Malgré le fait que les médecins lui ont recommandé d&#39;autre chimio, elle n&#39;en a pas encore acceptée et nous venons d&#39;apprendre, à la surprise des médecins, que sa tumeur avait diminué de 20%. Elle n&#39;a fait aucun traitement médical dernièrement, mais s&#39;est penchée vers plusieurs médecines alternatives (alimentation, méditation, visualisation, etc.). Avez-vous des données récentes sur ces médecines dites alternatives? Et en ce qui concerne les traitements médicaux, y a-t-il des avancées par rapport au cancer du poumon à petites cellules? On parle souvent du &quot;non à petites cellules&quot; et beaucoup moins du &quot;à petites cellules&quot;. L&#39;immunothérapie semble-t-elle efficace pour ce dernier type de cancer? Est-ce un type de traitement accessible au Québec? Merci énormément!</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Sun, 14 Sep 2014 21:43:24 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133100-avancees-cancer-poumon-petites-cellules http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133100-avancees-cancer-poumon-petites-cellules 133100 11 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6465644 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Jérémie,</p><p>Vous avez raison, le cancer à petites cellules est un peu laissé pour compte. Il faut dire que son incidence (nombre de nouveaux cas par an) tend à diminuer puisqu’il représente environ 15 % des cancers bronchiques. Depuis près de 30 ans, nous utilisons la même chimiothérapie ! Il y a cependant des efforts et des essais thérapeutiques qui sont en cours. Certains concernent l’immunothérapie. Les données disponibles pour le moment ne nous permettent pas d’être démesurément optimistes mais c’est une piste très intéressante et nous aurons d’ici 2 à 3 ans les premières données. </p><p>Concernant les médecines alternatives, il y en a tellement… Je suis, comme beaucoup d’oncologues, d’abord expert en chimiothérapie et autres traitements systémiques. Les médecines alternatives sont souvent utilisées en &quot;support&quot; : l&#39;acupuncture pour les nausées et les douleurs, la sophrologie pour la gestion du stress… Ce sont des techniques qui sont souvent peu ou pas validées, mais il faut rester ouvert si le patient en tire un bénéfice. Attention cependant aux substances qui peuvent interagir avec les chimiothérapies et les rendre plus toxiques (phytothérapie en particulier), et attention aussi aux solutions miracles vendues très chères… </p><p>Si la tumeur a spontanément diminuée, on penserait d’abord à vérifier qu’il n’y avait pas une infection sur le précédent scanner qui augmenterait artificiellement le volume de la tumeur. Sinon, il y a des régressions spontanées décrites, que l’on pense médiée par le système immunitaire (en particulier dans le mélanome).</p><p>Cordialement, <br />Dr Besse</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Besse http://www.questions-chercheurs.com/users/6388426 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/c1f8e96a396055a5/avatar_normal.png?686aa96 Wed, 17 Sep 2014 17:10:13 +0200 les produits ménagers ont ils une incidence sur l'appareil respiratoire ? Colette <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,<br />est-ce qu&#39;une personne qui fait le ménage et qui respire des produits ménager 7h par jour. Est-ce qu&#39;elle a un risque de cancer des poumons ou d&#39;autres problèmes pulmonaires ?<br />Utilisant, la javel, des détergents, des détartrants et des acides pour nettoyer les toilettes.</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Fri, 12 Sep 2014 19:07:43 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133068-produits-menagers-incidence-appareil-respiratoire http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133068-produits-menagers-incidence-appareil-respiratoire 133068 3 3 http://www.questions-chercheurs.com/users/6453767 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Colette,</p><p>Le principal facteur de risque professionnel de cancer bronchique est l’exposition à l’amiante (5 à 7 % des cancers bronchiques). D’autres agents peuvent être mis en cause : arsenic, dérivés du charbon et huiles de houille, nickel… A ce jour, il n’y pas de risque de cancer bronchique rapporté avec les produits ménagers. </p><p>En revanche, comme les produits ménagers sont irritants, un syndrome d’irritation aiguë des bronches (RADS) peut se développer. Il s’agit d’une maladie irritative des voies respiratoires qui se caractérise par un asthme bronchique persistant après une brève exposition (de quelques minutes à quelques heures) à des irritants respiratoires à forte dose. Les principaux agents d’origine professionnelle du RADS sont le chlore, le monoxyde d‘azote, le chlorure cyanurique, les fumées et gaz de soudage, ainsi que produits de dégradation thermique des résines époxydiques. </p><p>Cordialement,<br />Dr Ruppert</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Ruppert http://www.questions-chercheurs.com/users/6388429 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/15900a12a7c9268f/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 19 Sep 2014 18:20:00 +0200 Est ce des recherches sont lancées sur la cannabinoïdes ? Clem <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>J&#39;ai récemment vu que certaines études montrent que les cannabinoïdes tels que le THC et le CBD peuvent détruire les cellules cancéreuse. Et je voudrais savoir si des recherches sont lancées en France ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Fri, 12 Sep 2014 16:22:47 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133060-recherches-lancees-cannabinoides http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133060-recherches-lancees-cannabinoides 133060 21 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6452375 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur le cancer – généralités Les cancers du poumon La recherche sur le cancer – généralités <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Clem,<br />Le cannabidiol (CBD) est une des substances contenues dans le cannabis qui ne présente pas d’effet psychique. Il est bien supporté et est actuellement autorisé en France dans le traitement de la spasticité de la sclérose en plaque. De nombreux essais cliniques sont en cours dans des maladies psychiatriques (schizophrénie, maladie maniaco-dépressive), dans le sevrage aux opiacées et au cannabis, dans des formes particulières d’épilepsie. Aucune étude en cancérologie n’est en cours. </p><p>Les différentes études publiées sur le CBD en cancérologie sont effectuées sur des lignées cellulaires de cancers bronchiques ou du sein et par injection de ses lignées dans des souris. Ces études montrent un effet du CBD sur la réduction de la multiplication des cellules (anti-prolifération), sur la réduction de la vascularisation de la tumeur (anti-angiogenèse) et ceci par une augmentation de la mort cellulaire (apoptose) favorisées par des cellules de l’immunité LAK tueuses de cellules.</p><p>Ces résultats sont intéressants, mais nécessitent la poursuite de la recherche dans ce domaine, d’abord au laboratoire avant de passer à l’homme. Attention, le CBD est une composante du cannabis. Même si le CBD est une substance prometteuse, la fumée de joints contenant les goudrons (benzopyrène), les métaux lourds, les nitrosamines favorisent le développement de cancer, dont le cancer bronchique.</p><p>Cordialement, <br />Dr Ruppert</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Ruppert http://www.questions-chercheurs.com/users/6388429 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/15900a12a7c9268f/avatar_normal.png?686aa96 Mon, 15 Sep 2014 14:08:53 +0200 Inhibiteur de tyrosine kinase Bernard <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,</p><p>Je me place dans le cas d&#39;un patient EGFR traité au Tarceva.<br />Que deviennent les cellules cancéreuses ?</p><p>J&#39;ai cru comprendre qu&#39;une petite partie des cellules était détruite et que l&#39;essentiel reste inhibé, inactif mais toujours vivant.</p><p>Est-ce exact ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Wed, 10 Sep 2014 19:31:41 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133025-inhibiteur-tyrosine-kinase http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133025-inhibiteur-tyrosine-kinase 133025 5 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6438863 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Bernard, </p><p>Les inhibiteurs de tyrosines kinases, comme le Tarceva et bien d’autres, entraînent l’apoptose de cellules tumorales porteuses de la mutation du gène EGFR auxquelles elles sont addictives (dépendantes pour leur survie). L’apoptose est une forme de mort cellulaire active, programmée en somme un « suicide » de la cellule privée d’un moteur de survie. </p><p>La cellule apoptosée est englobée dans des cellules voisines (phagocytée) et disparaît sans générer de réaction inflammatoire ni de nécrose. Seules les cellules porteuses de la mutation apoptosent donc, celle-ci est restreinte aux cellules tumorales mutantes et l’inhibiteur n’inflige que peu ou pas de dommages aux cellules normales. Ainsi ce traitement est une thérapie sélective ciblée. </p><p>Cependant, la réponse des patients est variable dans son ampleur et sa durée et certaines tumeurs sont résistantes d’emblée (résistance primaire) ou à l’issue d’une longue période d’efficacité (résistance acquise sous traitement ou secondaire). Les facteurs de résistances sont responsables de l’échappement à l’apoptose induite par l’inhibiteur. Dans ce cas on note une stabilité ou une croissance tumorale. Les facteurs de résistances sont nombreux : développement d’une mutation non sensible à l’inhibiteur, amplification d’un gène de résistance (MET), expression de protéines de résistance… Ces clones cellulaires « variants » demeurent vivant sous traitement et seront sensibles à une deuxième ligne thérapeutique. </p><p>Cordialement,<br />Pr Brambilla</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Pr Brambilla http://www.questions-chercheurs.com/users/6388412 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/92d78cbf1d0eb0f5/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 12 Sep 2014 11:27:14 +0200 Graviola Lionel <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Une étude menée à l&#39;Université de Purdue à Lafayette (États-Unis) a récemment découvert que les feuilles de l&#39;arbre Graviola tuer les cellules cancéreuses chez six lignées cellulaires humaines et sont particulièrement efficaces contre les cancers de la prostate, du pancréas et du poumon. Le corossol (son nom en anglais), connu en Italie comme le fruit de Graviola est donc un remède miracle (et naturel) pour éradiquer les cellules cancéreuses, 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.</p><p>Une importante société pharmaceutique américaine a alors investi près de sept ans à essayer de synthétiser deux des ingrédients anti-cancer Graviola. Mais il n&#39;a pas été possible de synthétiser en aucune façon les ingrédients actifs de Graviola contre le cancer. L&#39;original tout simplement n&#39;a pas pu être reproduit. Il n&#39;y avait aucune façon dont la société pharmaceutique en question avait été en mesure de protéger leurs propres intérêts, et récupérer l&#39;argent investi dans la recherche. Cette société pharmaceutique a abandonnée le projet et a alors décidée de ne pas publier les résultats de ses recherches<br /> <br />Le National Cancer Institute a effectué la première recherche scientifique en 1976. Les résultats ont montré que les feuilles et les tiges de Graviola se sont révélés efficaces pour attaquer et détruire les cellules malignes. Inexplicablement, les résultats ont été publiés dans un rapport interne, mais jamais rendus publics.</p><p>Pourquoi personne ne parle de cette plante???<br />Va-t-on laisser ma question apparaitre ou va-t-on me censuré???</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Wed, 10 Sep 2014 13:40:56 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133018-graviola http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133018-graviola 133018 1 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6435412 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur le cancer – généralités Les cancers du poumon La recherche sur le cancer – généralités <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Lionel,</p><p>Vous n&#39;avez donc pas été censuré !</p><p>Avant de nous attacher spécifiquement à la graviola, permettez-moi de rappeler deux ou trois petites choses sur les médicaments. </p><p>Sachez tout d&#39;abord que contrairement à une idée reçue, de très nombreux traitements médicaux sont dérivés ou extraits de substances naturelles. Simplement, ces substances sont ensuite synthétisées (fabriquées artificiellement) lorsque cela est possible. Prenons un exemple très concret : une molécule de chimiothérapie très efficace et très utilisée dans le cancer du poumon est dérivée de l&#39;If, un résineux d&#39;Europe et d&#39;Afrique du Nord. Il est toutefois désormais produit artificiellement afin d&#39;éviter son exploitation. </p><p>L&#39;évaluation d&#39;un médicament est très complexe. Il faut prendre en compte de nombreux paramètres dont l&#39;efficacité. Mais attention : une efficacité - même très prometteuse - dans des lignées cellulaires de laboratoire ou chez des animaux ne veut pas forcément dire que le médicament soit efficace chez l&#39;homme. On ne compte plus le nombre de molécules prometteuses lors des phases précoces de développement du médicament et qui se sont finalement révélées parfaitement inutiles et dont le développement a donc été annulé ! </p><p>Il faut en outre toujours composer avec la tolérance. En effet, il est logique de comprendre qu&#39;un médicament, même efficace, qui induirait des troubles irréversibles et/ou sévères et/ou mortels, ne peut être utilisé en pratique. C&#39;est pour cette raison que les médicaments subissent un très long processus d&#39;évaluation. Il serait inconscient de s&#39;arrêter aux seuls effets sur des cellules de laboratoire !</p><p>Enfin, de manière générale, les thématiques de recherche sont relativement libres dans le monde scientifique. En outre, les résultats sont partagées de manière très large grâce aux bases de données spécialisées comme Pubmed. Il existe également des bases de données spécialisées sur les plantes médicinales (comme l&#39;excellente base de données tenue par le Centre de recherche sur le cancer de New York (<a href="http://www.mskcc.org/cancer-care/integrative-medicine/about-herbs-botanicals-other-products" rel="nofollow">http://www.mskcc.org/cancer-care/integrative-medicine/abo...</a>). Au final, il est assez peu probable qu&#39;une découverte de grande importance puisse passer totalement inaperçue de la communauté scientifique et ce, pendant plusieurs années. N&#39;oublions pas qu&#39;il n&#39;est pas dans l&#39;intérêt de la communauté scientifique dans son ensemble de cacher de telles découvertes.</p><p>Concernant la Graviola spécifiquement, je ne suis pas un spécialiste de cette substance. Elle est toutefois très bien référencée dans les bases de données citées ci-dessus. C&#39;est en effet une substance dérivée d&#39;une sorte de papaye. Cette substance semble en effet avoir de très nombreux effets (anticancéreux mais aussi anti-infectieux). Raison pour laquelle elle est utilisée de manière ancestrale. Plusieurs publications (j&#39;en ai retrouvé au moins cinq) font en effet état de l&#39;efficacité de la Graviola dans des cellules de cancer (dont le poumon), en laboratoire. Ces publications proviennent de plusieurs équipes différentes en Asie, Amériques et Europe. La première date de 2011 et la seconde de 2014 ce qui fait que cela en fait une découverte relativement récente. Aucune publication n&#39;a été rapporté chez l&#39;homme. On peut supposer qu&#39;il s&#39;agit de &quot;cacher des résultats&quot; ou bien penser que les expériences sont en cours, probablement dans plusieurs de ces équipes. Quoi qu&#39;il en soit, il semble que les effets indésirables de cette substance soient très sévères et fréquents. Cela explique peut être le fait que le développement de cette molécule ou son passage à l&#39;homme soit lent ; voire qu&#39;il ne se fera jamais en raison de cette trop grande toxicité. Il est intéressant de voir d&#39;ailleurs que la Graviola a été &quot;re-découverte&quot; à l&#39;occasion d&#39;une étude de grande ampleur menée sur la biodiversité de la forêt amazonienne brésilienne en 2000 par l&#39;université de Sao Paulo. De nombreuses substances restent d&#39;ailleurs à découvrir ici ou dans le fond des mers, ce qui nous laisse des raisons d’espérer et de protéger cette fantastique diversité naturelle !</p><p>Cordialement,<br />Dr Couraud</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Couraud http://www.questions-chercheurs.com/users/6388421 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/244037f82e6549ec/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 19 Sep 2014 10:08:18 +0200 Méningite carcinomateuse et métastases Aude <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,</p><p>Actuellement, les médecins m&#39;ont informé qu&#39;il était impossible de guérir d&#39;une méningite carcinomateuse (suite cancer poumon stade 4). Le traitement au Tarceva préconisé dans ce cas là ne semble que palliatif. Peut-on espérer trouver une chimiothérapie à but curatif pour ce genre de problème ? A quelle échelle temporelle ?</p><p>Merci.</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Wed, 10 Sep 2014 09:35:19 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133010-meningite-carcinomateuse-metastases http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133010-meningite-carcinomateuse-metastases 133010 11 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6433404 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Aude,</p><p>A ce jour, il n’y a malheureusement pas de standard de soin efficace pour ce type d’atteinte. Chez les CBNPC, le pronostic est très sombre et la chimiothérapie conventionnelle peu efficace (Pr. Denis Moro-Sibilot, Oncologiste Medical ; CHU-Grenoble, com. personnelle).</p><p>Chez les patients avec anomalie oncogénique « ciblable » par des inhibiteurs spécifiques (thérapies ciblées), il n’a pas été mené d’essais cliniques car ces patients sont systématiquement exclus des critères de recrutement. En revanche des observations sont publiées d’efficacité parfois notable chez les patients porteurs de tumeur avec mutation du gène EGFR traités par les inhibiteurs de tyrosine kinase de première génération et chez ceux porteurs de fusion (réarrangement) du gène ALK avec les TKI de 2e génération.</p><p>Actuellement, les recherches ne sont pas suffisamment avancées pour évoquer un objectif de guérison. L’objectif des essais cliniques en cours pour les patients atteints de cancer du poumon au stade métastatique, quels qu’ils soient en incluant les méningites, est d’obtenir une stabilisation de la maladie, afin qu’elle puisse être considérée comme une « maladie chronique ».</p><p>Cordialement,<br />Pr Brambilla</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Pr Brambilla http://www.questions-chercheurs.com/users/6388412 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/92d78cbf1d0eb0f5/avatar_normal.png?686aa96 Thu, 18 Sep 2014 11:07:00 +0200 Cancer du poumon chez le non fumeur ? Severine <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,<br />A-t-on plus d&#39;informations sur l&#39;origine des cancers du poumon chez la personne jamais fumeuse (ni l&#39;entourage) ? Les femmes sont apparemment plus sensibles, la piste hormonale est-elle la seule ?<br />Un cancer du poumon peut-il être un effet secondaire d&#39;un traitement du cancer du sein par radiothérapie ? (cancer du poumon gauche développé 30 ans après le traitement d&#39;un cancer du sein gauche par chimio + radiothérapie).<br />Merci pour vos éclairages.</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 21:31:42 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133007-cancer-poumon-fumeur http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133007-cancer-poumon-fumeur 133007 18 4 http://www.questions-chercheurs.com/users/6431586 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Séverine, </p><p>Pour répondre à votre première question, le cancer des non-fumeurs est en effet une thématique très en vogue. Une étude française, promue par l&#39;Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique (IFCT) s&#39;est d&#39;ailleurs récemment intéressée à cette entité particulière. Il en ressort de nombreux résultats mais on peut retenir que ces cancers : 1. sont plus fréquents chez les femmes ; 2. sont fréquemment associés à des anomalies moléculaires qui les rendent sensibles aux nouveaux traitements ciblés. De nombreux facteurs causaux peuvent être impliqués et sont parfois intriqués. Chez les femmes, on retrouve très fréquemment (dans 2/3 des cas) une exposition au tabagisme passif, le plus souvent domestique et par le conjoint. Chez les hommes, on retrouve dans 1/3 des cas une exposition à des cancérogènes professionnels comme l&#39;amiante, la silice ou encore le diesel. A coté de ces facteurs prépondérants, viennent s&#39;en ajouter d&#39;autres comme la pollution atmosphérique, l&#39;exposition au radon environnemental, la pollution domestique ou encore les antécédents de maladies respiratoires. Il est toutefois difficile de dire que les femmes sont plus sensibles ; elles sont plus représentées car plus volontiers exposées à certains facteurs de risque comme la pollution domestique (vapeurs d&#39;huile de cuisson par exemple, essentiellement en Asie mais également sous nos latitudes) et surtout le tabagisme passif du conjoint. Enfin, vous avez parfaitement raison de mentionner la piste hormonale. Beaucoup de chercheurs pensent en effet que le cancer du poumon des femmes pourrait être - en partie - lié aux facteurs hormonaux et reproductif mais cela est encore du domaine de la recherche. </p><p>Concernant votre seconde question, un des facteurs de risque bien connu de cancer du poumon est l&#39;exposition aux rayonnements ionisants. Les travailleurs de l&#39;industrie nucléaire sont d&#39;ailleurs suivis de près pour ce risque. Un des effets secondaires classique et connu de la radiothérapie est le risque de développer un cancer secondaire - plusieurs années plus tard - dans le champ d&#39;irradiation. Toutefois, il faut préciser que les progrès de la radiothérapie ces dernières années ont été considérables. La radiothérapie assistée par ordinateur comme pratiquée aujourd&#39;hui limite désormais considérablement le risque de provoquer un cancer secondaire. Pour être plus clair, il est possible qu&#39;il y ait un lien entre le cancer du poumon et un traitement par radiothérapie il y a 30 ans mais il est tout à fait impossible d&#39;en être certain. Ces cancers radio-induits n&#39;ont pas forcément de présentation spécifique. Toutefois, la radiothérapie pratiquée aujourd&#39;hui rend le risque de cancer vraiment très minime et le bénéfice de recevoir un tel traitement dépasse très largement le risque de voir apparaître un tel cancer. </p><p>Cordialement, <br />Dr Couraud</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Couraud http://www.questions-chercheurs.com/users/6388421 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/244037f82e6549ec/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 12 Sep 2014 16:21:07 +0200 Les miniers et le pourcentage d'avoir un cancer du poumon lié à leur travail ? Mary <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>A combien de chance, tous les miniers (même Uranium) peuvent-ils avoir un cancer du poumon relié à leur activité professionnel ? Il y a t&#39;il un temps minimum d&#39;exposition ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 21:21:05 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133006-miniers-pourcentage-cancer-poumon-lie-travail http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133006-miniers-pourcentage-cancer-poumon-lie-travail 133006 12 4 http://www.questions-chercheurs.com/users/6429281 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/e06a7edbbfbfcfe6/avatar_normal.png?686aa96 Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Mary,</p><p>Malheureusement, il n&#39;y a pas de réponse chiffrée à votre question ! Je vais tenter toutefois d&#39;apporter des éléments de précision. Les cancers du poumon sont en effet la première localisation de cancers professionnels. De nombreux agents utilisés dans le milieu professionnel sont des facteurs de risque de cancer du poumon. Le plus connu de ces agents est l&#39;amiante mais c&#39;est loin d&#39;être le seul ! Récemment, l&#39;Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l&#39;exposition au diesel (y compris dans le milieu professionnel) comme étant cancérogène pour le poumon. Il faut bien comprendre plusieurs choses : 1. L&#39;exposition à un agent est souvent difficile à quantifier car il existe de nombreux agents et de nombreux postes de travail ; 2. les expositions à des agents cancérogènes peuvent être multiples et s&#39;additionner ; 3. l&#39;exposition à d&#39;autres facteurs de risque - comme le tabac - peut venir modifier l&#39;histoire de la maladie et agir de manière synergique (c&#39;est à dire multiplier le risque) avec les agents cancérogènes professionnels. </p><p>Dans toutes les expositions, deux éléments sont importants : l&#39;intensité de l&#39;exposition (la quantité) et la durée de cette exposition. En France, pour la reconnaissance du caractère professionnel de ces cancers, on s&#39;appuie sur des &quot;tableaux&quot; dans lesquels sont précisés des délais minimum d&#39;exposition. Ce délai minimum est variable selon les agents cancérogènes (aucun pour les mines d&#39;uranium ; 10 ans pour les mines de fer ou 5 ans pour les mines de silice cristalline). </p><p>Les mineurs sont bien entendu une profession particulièrement exposée. Ils évoluent en effet dans une atmosphère confinée et pleine de petites particules (poussières) qu&#39;ils inhalent et qui peuvent être responsables de cancers. Pour les mineurs d&#39;uranium, en plus de l&#39;exposition aux particules minérales, il existe un risque liée à l&#39;exposition à la radioactivité. le risque est donc particulièrement important.</p><p>Cordialement,<br />Dr Couraud</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Couraud http://www.questions-chercheurs.com/users/6388421 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/244037f82e6549ec/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 12 Sep 2014 16:23:04 +0200 Sport et cancer du poumon ? Jean-Paul <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour, <br />Je suis très sportif et je pratique notamment le triathlon format longue distance (Ironman). Mais je fume... <br />Le sport, notamment quand il est pratiqué à haute dose, peut-il permettre de se prémunir en partie, ou du moins de limiter les risques d&#39;apparition d&#39;un cancer du poumon ? Par exemple parce que le sport permet de renforcer son système immunitaire, secrète certaines hormones etc. Peut-on quantifier l&#39;effet positif du sport sur le risque de cancer du poumon et le comparer à l&#39;effet négatif du tabac ? Par exemple, fumer augmente de 13% le risque de cancer du poumon et le sport diminue les risques de 4% ? <br />Merci.</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 18:20:53 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133004-sport-cancer-poumon http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133004-sport-cancer-poumon 133004 5 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/4702684 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Jean-Paul,</p><p>Malheureusement, non. Aucune prévention par antioxydants ou sports n’a montré ses preuves dans la réduction de risque de cancer bronchique. Le risque de cancer bronchique est étroitement lié à la consommation de tabac. Ainsi, le tabac augmente le risque de cancer bronchique en moyenne d’un facteur 10. </p><p>Par ailleurs, la durée du tabagisme a un impact plus important que la quantité fumée. Si on triple la dose de tabac, le risque de cancer bronchique augmente par un facteur 3. En revanche, si la durée du tabagisme augmente d’un facteur 3, le risque de cancer bronchique augmente de façon exponentielle de 10 puissance 3, donc fois 1000. Ainsi il vaut mieux fumer 1 paquet par jour pendant 10 ans, que 5 cigarettes par jour pendant 20 ans.</p><p>Un fumeur a un risque de 16 % de décéder par cancer bronchique. L’arrêt du tabac à l’âge de 50 ans permet de réduire ce risque à 6 %, et l’arrêt du tabac à 30 ans à 2 %. La lutte contre le tabac est la seule mesure efficace pour limiter l’épidémie du cancer bronchique. </p><p>En revanche, les maladies cardio-vasculaires sont des maladies avec plusieurs facteurs de risque : HTA, diabète, hypercholestérolémie, sédentarité et tabac. Le sport permet de réduire le risque cardio-vasculaire. Attention cependant aux cigarettes après le sport. L’activité physique augmente le débit cardiaque. Fumer provoque une constriction aiguë des vaisseaux avec risque de trouble du rythme cardiaque. <br /> <br />Sources : <br />Peto R, Darby S, Deo H, Silcocks P, Whitley E, Doll R. Smoking, smoking cessation, and lung cancer in the UK since 1950: combination of national statistics with two case-control studies. BMJ. 5 août 2000;321(7257):323 329. <br />DOLL R, HILL AB. The mortality of doctors in relation to their smoking habits; a preliminary report. Br Med J. 26 juin 1954;1(4877):1451 1455.</p><p>Cordialement, <br />Dr Ruppert</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Ruppert http://www.questions-chercheurs.com/users/6388429 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/15900a12a7c9268f/avatar_normal.png?686aa96 Mon, 15 Sep 2014 11:39:09 +0200 Si personne ne fumait kokoro <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Si personne ne fumait ni tabac ni marijuana,<br />il y aurait combien de cancers des poumons par an (et de décès) ? au lieu de..., s&#39;il vous plaît?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 12:08:05 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132987-personne-fumait http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132987-personne-fumait 132987 2 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6421730 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Kokoro,</p><p>Aujourd&#39;hui, en France, 40 000 nouveaux cas de cancer du poumon sont diagnostiqués chaque année et 30 000 patients décèdent de cette maladie chaque année. On sait par ailleurs que 2% des cancers chez les hommes et 30% des cancers chez les femmes surviennent chez des non-fumeurs (tabac et marijuana). Par conséquent, il y aurait chaque année environ 4 000 nouveaux cas de cancer du poumon chez des individus non-fumeurs en France et 3 000 décès. A cela, il faut également retrancher tous les cancers qui sont liés à une exposition au tabagisme passif (plus de tabac = plus de tabagisme passif !). Cette proportion est difficile à estimer. On peut toutefois supposer que 2/3 des non-fumeurs sont exposés au tabagisme passif et que le tabagisme passif est responsable du cancer chez 20 % d&#39;entre eux. On arriverait alors à 3 350 nouveaux cas par an et 2 550 décès par an chez des non-fumeurs non exposés au tabagisme passif. Par conséquent, sans le tabac on &quot;épargnerait&quot; 36 500 cancers du poumon chaque année (90%) et 27 500 vies !!!</p><p>Bien entendu, ces proportions et chiffres seraient encore très différentes selon les régions du monde; comme par exemple en Asie où le cancer du poumon est fréquent chez la femme jeune et non-fumeuse. </p><p>En outre, pour être complet, il faudrait aussi comptabiliser tous les autres cancers liés au tabac (bouche et gorge, œsophage, vessie...) mais aussi tous les décès liés aux autres maladies associées au tabac (maladies cardiaques et vasculaires, respiratoires...). Sachez qu&#39;on estime que plus de 5 millions (oui oui, millions) de décès sont liés au tabac chaque année dans le monde et que 1 % de la mortalité mondiale est attribuée au tabagisme passif... Le tabac est ainsi le 1er facteur de risque de mortalité évitable en France et dans le monde.</p><p>Cordialement,<br />Dr Couraud</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Couraud http://www.questions-chercheurs.com/users/6388421 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/244037f82e6549ec/avatar_normal.png?686aa96 Mon, 15 Sep 2014 10:09:32 +0200 Utilisation des cannabinoïdes contre le cancer ? Benoit <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour, que pensez vous des dernières études montrant une certaine efficacité des cannabinoïdes de la plante de cannabis contre le cancer ?</p><p><a href="http://www.alchimiaweb.com/blogfr/68-etudes-scientifiques-efficacite-cannabis-contre-cancer/" rel="nofollow">http://www.alchimiaweb.com/blogfr/68-etudes-scientifiques...</a></p><p>Ces cannabinoïdes peuvent ils être utilisés en tant que thérapie complémentaire ou alternative contre le cancer ?</p><p>Pourquoi la France ne parle t elle jamais de ce sujet pourtant si interessant ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 11:54:41 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132986-utilisation-cannabinoides-cancer http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132986-utilisation-cannabinoides-cancer 132986 13 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/5975986 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,</p><p>une réponse sur ce sujet a été apportée hier. Nous vous invitons à la découvrir : <a href="http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133060-recherches-lancees-cannabinoides" title="Est ce des recherches sont lancées sur la cannabinoïdes ?">http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/133060-recherches-lancees-cannabinoides</a></p><p>Merci</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Equipe Fondation ARC http://www.questions-chercheurs.com/users/102389 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/47ac76d3d7f262ff/avatar_normal.png?686aa96 Tue, 16 Sep 2014 16:50:48 +0200 Nouveaux traitements Elodie <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,</p><p>Mon père est aujourd&#39;hui atteint d&#39;un cancer des poumons à petites cellules au stade 4 depuis 3 ans et demi alors que les médecins lui avaient dit qu&#39;il lui restait plus que 2 à 3 ans. Malheureusement aujourd&#39;hui il se décourage car il supporte de moins en moins les effets de la chimio, pouvez vous me dire si d&#39;autres traitements vont bientôt sortir pour ce type de cancer ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 10:49:29 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132981-nouveaux-traitements http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132981-nouveaux-traitements 132981 0 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6426587 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>bonjour Elodie,</p><p>Tout d&#39;abord, nous tenons à vous témoigner ainsi qu&#39;à votre père tout notre soutien dans cette épreuve, </p><p>Le Dr Besse a répondu ce jour à une question très proche de la votre notamment sur les pistes de recherche actuelles. Nous vous invitons à la découvrir : <a href="https://questions-chercheurs.ideas.dimelo.com/feedbacks/132973-avancees-traitements-cancer-poumons" title="Quelles sont les avancées sur les traitements contre le cancer des poumons?">https://questions-chercheurs.ideas.dimelo.com/feedbacks/132973-avancees-traitements-cancer-poumons</a></p><p>Si celle-ci ne répond pas entièrement à votre interrogation, n&#39;hésitez pas à poser une nouvelle question.</p><p>Cordialement.</p><p>La Fondation ARC</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Equipe Fondation ARC http://www.questions-chercheurs.com/users/102389 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/47ac76d3d7f262ff/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 12 Sep 2014 16:57:51 +0200 Cannabis Guillaume <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,<br />je voudrais savoir si fumer du cannabis peut également provoquer un cancer du poumon. Merci d&#39;avance de votre réponse.</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 10:03:55 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132978-cannabis http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132978-cannabis 132978 3 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/4283503 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/58f2631f29330b28/avatar_normal.png?686aa96 Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Guillaume, </p><p>Dans la fumée du joint se trouvent le THC (tétrahydrocannabiol), substance responsable des effets psychiques du cannabis, mais aussi les composants de la combustion du joint (feu) dont les goudrons (benzopyrène), les métaux lourds, les nitrosamines…Ces composants de la fumée favorisent le développement de cancer, dont le cancer bronchique. <br /> <br />La fumée du joint est davantage inhalée que la fumée de cigarette (volumes et nombre de bouffées) pour majorer l’effet psychique, mais aussi par l’effet bronchodilatateur (élargissement des bronches) du cannabis. <br /> <br />Ainsi, le taux de monoxyde de carbone (CO) mesurée est plus élevé chez les fumeurs de cannabis que les fumeurs de cigarettes. On considère qu’un joint est aussi toxique que 3 à 4 cigarettes. <br /> <br />Cet effet toxique est lié à l’inhalation de la fumée (fumée, feu) et non pas à la molécule THC.</p><p>Cordialement, <br />Dr Ruppert</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Ruppert http://www.questions-chercheurs.com/users/6388429 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/15900a12a7c9268f/avatar_normal.png?686aa96 Thu, 11 Sep 2014 17:43:19 +0200 Cigarette électronique et cancer du poumon Gatard <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Que pensez-vous de la cigarette électronique comme moyen de sevrage au tabac pour prévenir du cancer des poumons ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Tue, 09 Sep 2014 09:55:27 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132977-cigarette-electronique-cancer-poumon http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132977-cigarette-electronique-cancer-poumon 132977 12 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6426215 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour, </p><p>En France, le nombre de décès liés au tabac est estimé à 73 000/an, dont 44 000 par cancer et plus de 30 000 par cancer bronchique. La lutte contre le tabac est la mesure la plus efficace pour limiter l’épidémie du cancer bronchique. <br /> <br />Dans la fumée de cigarette se trouvent plus de 4 000 composés différents, dont la nicotine, la substance psychoactive, responsable de la dépendance et au moins une centaine de substances cancérigènes (favorisant le cancer). Parmi les substances cancérigènes, on compte les goudrons (benzopyrène), les métaux lourds, les nitrosamines…Ces substances sont libérées lors de la combustion (feu) de la cigarette.<br /> <br />La cigarette électronique se présente sous forme de cigarette. Elle se compose d’une résistance (atomiseur) avec un réservoir comportant le e-liquide contenant le plus souvent de la nicotine et/ou des arômes. L’utilisateur de la e-cigarette (vapoteur) déclenche le chauffage de la résistance, qui chauffe le e-liquide, se vaporise et produit un aérosol que l&#39;utilisateur peut inhaler. La vapeur contient la nicotine, substance psychoactive, mais pas les autres éléments toxiques produits par la combustion (feu).<br /> <br />A ce jour, aucun effet indésirable grave n’a été rapporté avec la e-cigarette. Ce produit permet de limiter les risques de cancer et cardiaques tout en gardant la dépendance à la nicotine. <br /> <br />Son utilisation reste controversée chez les jeunes et les non-fumeurs en craignant une entrée dans la dépendance à la nicotine. En revanche chez les fumeurs, en particulier après échec d’un ou plusieurs sevrages tabagiques, la e-cigarette peut être une alternative pour limiter les risques. <br />Cordialement, <br />Dr Ruppert</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Ruppert http://www.questions-chercheurs.com/users/6388429 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/15900a12a7c9268f/avatar_normal.png?686aa96 Thu, 11 Sep 2014 17:41:33 +0200 Quelles sont les avancées sur les traitements contre le cancer des poumons? Fabienne <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour, </p><p>Je me demande s&#39;il y a eu des avancées sur la recherche en matière de traitement du cancer des poumons...peut-on espérer en guérir même à un stade avancé?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 08 Sep 2014 22:37:14 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132973-avancees-traitements-cancer-poumons http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132973-avancees-traitements-cancer-poumons 132973 11 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6424930 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Fabienne,</p><p>Un stade « avancé » est un terme un peu vague qui regroupe souvent les stades III et IV. Or, nos stratégies de traitement dépendent du stade. <br />Il y a 4 stades. Pour les cancers dits « non à petites cellules », les plus fréquents, on peut schématiser les choses comme suit.</p><p>Les cancers de stades I et II sont en général opérés, ou irradiés à visée curative. Les cancers de stades III sont parfois opérés, souvent irradiés, parfois avec une chimiothérapie associée. La stratégie est en règle générale à visée curative, même si cet objectif est dur à atteindre. Certains stade IV sont traités à visée curative en particulier lorsqu’il n’y a qu’une seule métastase identifiée. En règle générale, on ne guérit pas les cancers de stades IV, ce qui ne veut pas dire que nous sommes démunis face à cette maladie. Plusieurs traitements sont disponibles (nous appelons souvent cela des « lignes de chimiothérapie »). Nous débutons par une première ligne de chimiothérapie, puis évaluons son efficacité et sa toxicité. Si la maladie échappe sous chimiothérapie ou à distance de celle-ci, nous débutons une seconde ligne et ainsi de suite, si le cancérologue juge le patient apte à tolérer ce traitement bien sûr.</p><p>En 10 ans, il y a eu de nombreuses avancées, en témoignent par exemple les nombreuses mises sur le marché de nouveaux médicaments. Nous comprenons mieux cette maladie car nous l’analysons mieux, en particulier grâce à l’analyse de l’ADN de la tumeur et à la recherche de certaines anomalies sur les gènes (mutation du gène EGFR ou remaniement du gène ALK par exemple). Pour faire ces analyses, nous utilisons les biopsies faites pour le diagnostic de la tumeur. Il n’est donc pas nécessaire de refaire une biopsie. Ainsi, 4 médicaments ne peuvent aujourd’hui être prescrits qu’en présence d’une anomalie spécifique du gène EGFR et du gène ALK. Cela a deux avantages : être plus efficace sur ces tumeurs et éviter de prescrire un médicament inefficace aux patients dont la tumeur n’est pas porteuse d’une anomalie spécifique. Dans nos essais cliniques, nous tentons de trouver des anomalies sur d’autres gènes de la tumeur et proposer des traitements spécifiques. Une autre voie très prometteuse est l’immunothérapie. Nous testons des médicaments qui stimulent le système immunitaire pour combattre autrement la tumeur.</p><p>Cordialement,<br />Dr Besse</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Besse http://www.questions-chercheurs.com/users/6388426 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/c1f8e96a396055a5/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 12 Sep 2014 16:38:04 +0200 Cancer du poumon endocrinien marie christine <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour, j&#39;aimerais savoir comment on peut être atteint par le cancer du poumon endocrinien. On m&#39;a dit que c&#39;était un cancer rare. Et quel avenir a le patient qui en est atteint. </p><p>Merci</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 08 Sep 2014 17:23:45 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132958-cancer-poumon-endocrinien http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132958-cancer-poumon-endocrinien 132958 10 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6422083 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur la prévention et les facteurs de risque Les cancers du poumon La recherche sur la prévention et les facteurs de risque <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Marie Christine, <br />Les cancers du poumon neuroendocrines appartiennent à deux catégories : les carcinoïdes, tumeurs rares de croissance lente, de bon pronostic et le plus souvent opérables, et les tumeurs neuroendocrines de haut grade (cancer à petites cellules) plus fréquentes, plus graves, de croissance rapide et le plus souvent inopérables au moment du diagnostic. </p><p>Les carcinoïdes surviennent chez des sujets sans relation statistique avec le tabagisme, sans cause ou contexte épidémiologique identifiée, mais dont il a été décrit récemment les altérations génétiques responsables caractéristiques, toutes touchant à l’épigénétique (altérant la conformation de la chromatine modifiant ainsi l’expression des gènes) (L.Fernandez – Cuesta et al. Nature Communications 2014). </p><p>Au contraire, les cancers à petites cellules surviennent tous chez les fumeurs et présentent de nombreuses anomalies génétiques (la plus haute fréquence connue au long du génome) par une mutagénèse tabac-dépendante très active, créant constamment l’inactivation des gènes clés de la suppression tumorale (M.Peifer et al. Nature Genetics 2012).</p><p>Il n’existe pas d’altération génétique commune à ces deux types de tumeurs neuroendocrines, ce qui indique qu’en dépit qu’elles partagent des marqueurs de différentiation les rattachant à la famille neuroendocrine, elles sont issues de cellules souches originelles différentes au cours d’une transformation maligne qui fait intervenir des gènes et des mécanismes génétiques différents pour conduire a des pronostics opposés.<br />Cordialement,<br />Pr Brambilla</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Pr Brambilla http://www.questions-chercheurs.com/users/6388412 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/92d78cbf1d0eb0f5/avatar_normal.png?686aa96 Wed, 10 Sep 2014 10:23:50 +0200 Mésothéline Dépistage kokoro <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,</p><p>Où en est-on dans l&#39;avancée des dépistages précoces pour les cancers? Notamment ceux détectés tardivement, tel pancréas/ovaire, à faible taux de survie. En 2012, la protéine Mésothéline avait identifiée par un jeune américain pour faire un test urine/sang pour le pancréas, alors que celle-ci était déjà connue. Celle-ci identifie d&#39;autres symptômes biologiques selon les critiques, mais lesquels? N&#39;y aurait-il pas dans ce cas, un second marqueur ou plus (de test similaire) dont la combinaison serait caractéristique?</p><p>Cdlt,<br />kokoro</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 08 Sep 2014 16:50:19 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132956-mesotheline-depistage http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132956-mesotheline-depistage 132956 14 2 http://www.questions-chercheurs.com/users/6421730 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur le dépistage et le diagnostic Les cancers du poumon La recherche sur le dépistage et le diagnostic <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour,<br />La mésothéline est une protéine de membrane spécifiquement exprimée dans les tissus normaux et restreinte aux cellules mésothéliales (de la plèvre du péritoine) et sur-exprimée dans les tumeurs mésothéliales (mésothéliomes).<br />Cependant, son expression aberrante (illégitime) dans de nombreuses tumeurs solides non mésothéliales (cancers gastriques, biliaires, pancréatiques de mauvais pronostic) a fait proposer cette protéine (dans le sérum) comme un moyen de détection précoce de cancer. Elle est cependant non spécifique. Son marquage par des anticorps permet d’identifier les mésothéliomes de la plèvre et du péritoine mais de façon non spécifique par rapport à d’autres marqueurs de mésothéliomes (calrétinine). <br />Son expression étendue à de nombreuses tumeurs l’a fait proposer comme cible d’une immunothérapie (anticorps anti-mesotheline conjugué à une drogue = anti-mésothelin immunotoxine) (I Pastan, R. Hassan Cancer Res. 2014 )<br />Le dépistage des cancers est spécifique de chaque type de cancer. Le dépistage radiologique des cancers du poumon, première cause de décès dans le monde (lié au tabagisme), a été testé avec succès dans une étude américaine (NLST : 25 000 patients) démontrant une réduction de la mortalité de 20 % par ce cancer chez les patients dont la tumeur asymptomatique était dépistée par le scanner. Il n’existe pas de dosage sérique avec cette valeur prédictive ayant été testée à grande échelle.<br />Cordialement, <br />Pr Brambilla</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Pr Brambilla http://www.questions-chercheurs.com/users/6388412 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/92d78cbf1d0eb0f5/avatar_normal.png?686aa96 Wed, 10 Sep 2014 10:20:57 +0200 Proposer plus d'essai clinique ! Ludivine <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>La recherche avance-t-elle ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 08 Sep 2014 16:46:05 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132955-proposer-essai-clinique http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132955-proposer-essai-clinique 132955 1 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6421748 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Ludivine,</p><p>Afin que les chercheurs puissent vous répondre avec précision, pourriez-vous nous dire si vous avez une attente spécifique : recherches sur le dépistage, les traitements, le diagnostic... quel type de cancer du poumon.</p><p>Vous pouvez également consulter notre dossier dédié aux cancers du poumon qui comprend une rubrique spécifique sur la recherche : <a href="http://www.fondation-arc.org/Les-cancers-du-poumon/la-fondation-arc-et-la-recherche-sur-les-cancers-du-poumon.html" rel="nofollow">http://www.fondation-arc.org/Les-cancers-du-poumon/la-fon...</a></p><p>Cordialement.</p><p>La Fondation ARC</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Equipe Fondation ARC http://www.questions-chercheurs.com/users/102389 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/47ac76d3d7f262ff/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 12 Sep 2014 17:08:26 +0200 Le cancer du poumon stade 4 est il réversible ? Christian <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Je suis une chimio à base de carbo platine. Est-ce efficace ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 08 Sep 2014 16:21:09 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132952-cancer-poumon-stade-4-reversible http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132952-cancer-poumon-stade-4-reversible 132952 10 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6421564 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Christian,</p><p>Oui, le carboplatine (comme le cisplatine) est un des médicaments clés du cancer bronchique. On l’associe en général à un second médicament comme le paclitaxel, le docetaxel, la gemcitabine, la vinorelbine, le pemetrexed… </p><p>Ces combinaisons sont parmi les mieux étudiées et les plus efficaces au prix d’effets secondaires assez bien tolérés. On limite souvent à 4 ou 6 le nombre des injections.</p><p>A leur arrêt, il y a un risque pour que la tumeur se réactive. Les médecins ne sont pas pour autant démunis. Je vous invite à lire une de mes précédentes réponses sur les recherches réalisées pour la prise des cancers du poumon au stade 4 : <a href="http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132973-avancees-traitements-cancer-poumons" title="Quelles sont les avancées sur les traitements contre le cancer des poumons?">http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132973-avancees-traitements-cancer-poumons</a></p><p>Cordialement,<br />Dr Besse</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Besse http://www.questions-chercheurs.com/users/6388426 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/c1f8e96a396055a5/avatar_normal.png?686aa96 Fri, 12 Sep 2014 16:40:06 +0200 Quel sont les progrès de la radiothérapie stéréotaxie sur le poumon ? Anne <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Après avoir fait 5 séances de 60 gr de radiothérapie de stéréotaxie sur un cancer du poumon adénocarcinomes de stade entre 2 et 3 primitif et sans métastase, non opérable à cause du cœur, depuis 1 ans de 2,5 cm il est passé à 1,5 cm.</p><p>Peut-on le voir encore régresser ? Quel recul avez-vous face à la stéréotaxie ?</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 08 Sep 2014 15:51:30 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132950-progres-radiotherapie-stereotaxie-poumon http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132950-progres-radiotherapie-stereotaxie-poumon 132950 10 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6421134 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/ed9284adcfa4681d/avatar_normal.png?686aa96 Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Anne,</p><p>Nous avons désormais un assez bon recul avec la radiothérapie stéréotaxique. Lorsque l&#39;indication de cette modalité de traitement est bien posée, elle peut offrir des résultats très satisfaisants. L&#39;évolution des cancers traités par radiothérapie stéréotaxique est assez stéréotypée. Dans un premier temps, le cancer &quot;grossit&quot; de manière paradoxale. En effet, agressée par les rayons, la tumeur se défend en produisant une réaction d&#39;inflammation autour d&#39;elle. La conséquence de cette réaction inflammatoire est une augmentation paradoxale de la taille. Ensuite, la tumeur a tendance à diminuer de taille, dans des proportions variées. Par contre, il faut bien comprendre que dans la très grande majorité des cas, il persiste toujours une masse résiduelle. Cette masse est la plupart du temps &quot;inerte&quot;, non &quot;cancéreuse&quot; en soi. C&#39;est une sorte de cicatrice. Cette &quot;cicatrice&quot; persiste, sans plus bouger de taille, de manière définitive. <br />C&#39;est d&#39;ailleurs l&#39;un des point crucial de la surveillance régulière de votre maladie par scanner. L&#39;objectif est en effet de détecter une éventuelle rechute à ce niveau (qui pourrait par exemple se manifester par une augmentation importante de taille) le plus précocement possible, afin d&#39;agir rapidement. <br />La radiothérapie stéréotaxique peut également induire d&#39;autres anomalies dans le poumon situé autour de la lésion tumorale ; parfois assez tardivement même après l&#39;arrêt des rayons. Ces anomalies sont très variées mais - avec le recul - les médecins pneumo-oncologues ont bien l&#39;habitude et arrivent à bien les reconnaître et les suivre. <br />Cordialement,<br />Dr Couraud</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Couraud http://www.questions-chercheurs.com/users/6388421 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/244037f82e6549ec/avatar_normal.png?686aa96 Wed, 10 Sep 2014 10:04:34 +0200 Mésothéliome Françoise <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour, </p><p>Je voudrais savoir où en sont les recherches sur la guérison du mésothéliome (cancer de la plèvre dû essentiellement à l&#39;amiante).</p><p>Merci, cordialement</p><p>Françoise</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Mon, 08 Sep 2014 15:46:27 +0200 http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132949-mesotheliome http://www.questions-chercheurs.com/feedbacks/132949-mesotheliome 132949 11 1 http://www.questions-chercheurs.com/users/6421238 theme-c/avatars/48.png Répondu La recherche sur les traitements et leurs effets Les cancers du poumon La recherche sur les traitements et leurs effets <div class="body "> <div class="body-hd"></div> <div class="body-bd"><p>Bonjour Françoise,<br />Le mésothéliome est en effet le cancer de la plèvre (l&#39;enveloppe qui entoure les poumons). Il est essentiellement lié à l&#39;inhalation prolongée aux poussières d&#39;amiante (sous toutes ses formes). Il y a plusieurs thématiques de recherche autour du mésothéliome. <br />En premier, de nombreux chercheurs se sont intéressés à savoir si certains mésothéliomes présentaient des anomalies moléculaires qui pouvaient les rendre sensibles à certaines thérapies ciblées. On sait en effet que certains cancers du poumon expriment des anomalies de leurs gènes et que la présence de ces anomalies confère une sensibilité de ces cancers à certains traitements : par exemple certaines mutations de l&#39;EGFR permettent aux inhibiteurs des tyrosines kinase de l&#39;EGFR d&#39;être particulièrement efficaces. Malheureusement, dans le mésothéliome, aucun marqueur de ce type n&#39;a pour le moment été identifié avec succès. <br />Durant un moment, une efficacité des médicaments contre le développement anarchique des vaisseaux sanguins (anti-angiogéniques) a été évoquée mais malheureusement, les essais cliniques n&#39;ont pas retrouvé cette efficacité.</p><p>D&#39;autres recherches se focalisent également sur les moyens de diagnostiquer mieux et plus précocement ces cancers mais il est vrai que les résultats sont plutôt décevants dans ce domaine pour le moment. </p><p>Une autre thématique de recherche est d&#39;essayer de mieux déterminer les différentes modalités de traitement de cette forme de cancer et leur séquence les uns par rapport aux autres. Grâce aux essais cliniques, il a par exemple été récemment démontré qu&#39;un certain type d&#39;opération très lourde de la plèvre devait maintenant être réservées à des cas très précis. <br />Pour terminer, il faut par contre souligner le dynamisme des médecins et des chercheurs dans l&#39;organisation en réseau pluridisciplinaire autour de cette maladie. Le diagnostic était déjà confié à un réseau d&#39;expert (Groupe MESOPATH). Maintenant, la prise en charge est confiée à un réseau national d&#39;expert (Groupe MESOCLIN). Cette organisation garantit à tout patient et/ou à tout médecin référent, les conseils de médecins experts du domaine et, le cas échéant, l’orientation vers des essais thérapeutiques adaptés.<br />Cordialement,<br />Dr Couraud</p></div> <div class="body-ft"></div> </div> Dr Couraud http://www.questions-chercheurs.com/users/6388421 http://dimelo-users-production.s3-eu-west-1.amazonaws.com/identity_avatars/244037f82e6549ec/avatar_normal.png?686aa96 Wed, 10 Sep 2014 10:08:07 +0200