Cette question est archivée, les contributions sont neutralisées. 

Environ 5% des cancers du sein sont lié à une prédisposition génétique (Mutation BRCA1 ou 2).
En cas de cancer jeune et antécédent dans la famille, une consultation auprès d'un oncogénéticien est recommandée dans le but de rechercher une prédisposition génétique au cancer.
Si cette prédisposition est suspectée alors le généticien propose des analyses génétiques (une prise de sang) permettant de rechercher la maladie chez le patient porteur du cancer puis dans la famille Cette procédure permet alors un dépistage précoce des cancers dans la famille et améliore le pronostic du cancer.

Les autres échanges :

Environ 5% des cancers du sein sont lié à une prédisposition génétique (Mutation BRCA1 ou 2).
En cas de cancer jeune et antécédent dans la famille, une consultation auprès d'un oncogénéticien est recommandée dans le but de rechercher une prédisposition génétique au cancer.
Si cette prédisposition est suspectée alors le généticien propose des analyses génétiques (une prise de sang) permettant de rechercher la maladie chez le patient porteur du cancer puis dans la famille Cette procédure permet alors un dépistage précoce des cancers dans la famille et améliore le pronostic du cancer.

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique