Cette question est archivée, les contributions sont neutralisées. 

Bonjour Liliane,
pour certains lymphomes (Lymphomes non hodgkinien : LNH) de l'adulte cela reste une question de recherche car il n’y a pas d'étude spécifique sur le sujet. Il existe par contre des données pour le lien benzène et LNH. Après des études ne montrant pas d'association, certaines ont été revues montrant des associations positives pour les fortes expositions (expositions qui sont très très supérieures à des expositions résidentielles). Des études complémentaires sont en cours aujourd’hui.
Pour les enfants (je parle de leucémie aigue lymphoblastique car les LNH c'est plus rare et peu étudié) ; on a aussi peu d'études et elles sont discordantes.
En résumé, il y a peu d’arguments car nous avons encore peu d’information dans ce sens, il s’agit encore d’une question de recherche sur laquelle les épidémiologistes et hématologistes travaillent.

Les autres échanges :

Bonjour Liliane,
pour certains lymphomes (Lymphomes non hodgkinien : LNH) de l'adulte cela reste une question de recherche car il n’y a pas d'étude spécifique sur le sujet. Il existe par contre des données pour le lien benzène et LNH. Après des études ne montrant pas d'association, certaines ont été revues montrant des associations positives pour les fortes expositions (expositions qui sont très très supérieures à des expositions résidentielles). Des études complémentaires sont en cours aujourd’hui.
Pour les enfants (je parle de leucémie aigue lymphoblastique car les LNH c'est plus rare et peu étudié) ; on a aussi peu d'études et elles sont discordantes.
En résumé, il y a peu d’arguments car nous avons encore peu d’information dans ce sens, il s’agit encore d’une question de recherche sur laquelle les épidémiologistes et hématologistes travaillent.

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique