Cette question est archivée, les contributions sont neutralisées. 

Bonjour Jean,
Il y a un risque nettement accru de développer un cancer de l’ovaire, en plus d’un cancer du sein, uniquement si on porte une anomalie dans les gènes BRCA1 ou BRCA2. Pour ces personnes, le suivi médical comporte systématiquement une surveillance non seulement des seins, mais également des ovaires par échographie pelvienne.
En ce qui concerne le cancer de l’utérus, le risque est également accru uniquement chez les porteuses d’une anomalie BRCA1 ou BRCA2, mais légèrement seulement.

Les autres échanges :

Bonjour Jean,
Il y a un risque nettement accru de développer un cancer de l’ovaire, en plus d’un cancer du sein, uniquement si on porte une anomalie dans les gènes BRCA1 ou BRCA2. Pour ces personnes, le suivi médical comporte systématiquement une surveillance non seulement des seins, mais également des ovaires par échographie pelvienne.
En ce qui concerne le cancer de l’utérus, le risque est également accru uniquement chez les porteuses d’une anomalie BRCA1 ou BRCA2, mais légèrement seulement.

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique