Cette question est archivée, les contributions sont neutralisées. 

Les autres échanges :

Dr André
Dr André

Dr André

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Chercheur sur les thérapies ciblées et les chimiothérapies

Bonjour Ghislaine,
Concernant la surveillance, la raison de ne pas faire d’examens vient du fait que des études ont comparé une surveillance avec un maximum d’examens et une surveillance légère (seulement mammographie). Ces études ne trouvaient pas de différence en terme de succès de traitement. Ça peut paraître surprenant, mais ça s’explique par le fait que les traitements « médicaux » utilisés en cas de rechute marchent aussi bien quel que soit le moyen de détection de cette rechute.
C’est différent pour les tumeurs dites « primitives » du sein pour lesquelles une détection précoce est nécessaire pour faciliter la chirurgie et permettre des traitements préventifs de rechute.
Concernant la durée de 5 ans, cette durée vient aussi des études cliniques qui ont montré que rajouter des années d’hormonothérapie n’améliorait pas les résultats mais pouvait être associé à des effets indésirables.

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique