Cette question est archivée, les contributions sont neutralisées. 

Bonsoir Sylvie,

La récidive à 5 ans et à l’os est probablement plus liée aux caractéristiques biologiques de la tumeur dans le sein qu’à l’éventualité d’avoir laissé des ganglions axillaires atteints mais non détectés.
Il est maintenant bien montré la fiabilité de laisser les ganglions axillaires si le ganglion sentinelle est normal.

Les autres échanges :

Bonsoir Sylvie,

La récidive à 5 ans et à l’os est probablement plus liée aux caractéristiques biologiques de la tumeur dans le sein qu’à l’éventualité d’avoir laissé des ganglions axillaires atteints mais non détectés.
Il est maintenant bien montré la fiabilité de laisser les ganglions axillaires si le ganglion sentinelle est normal.

Bonsoir Sylvie,

La récidive à 5 ans et à l’os est probablement plus liée aux caractéristiques biologiques de la tumeur dans le sein qu’à l’éventualité d’avoir laissé des ganglions axillaires atteints mais non détectés.
Il est maintenant bien montré la fiabilité de laisser les ganglions axillaires si le ganglion sentinelle est normal.

Bonsoir Sylvie,

La récidive à 5 ans et à l’os est probablement plus liée aux caractéristiques biologiques de la tumeur dans le sein qu’à l’éventualité d’avoir laissé des ganglions axillaires atteints mais non détectés.
Il est maintenant bien montré la fiabilité de laisser les ganglions axillaires si le ganglion sentinelle est normal.

Bonsoir Sylvie,

La récidive à 5 ans et à l’os est probablement plus liée aux caractéristiques biologiques de la tumeur dans le sein qu’à l’éventualité d’avoir laissé des ganglions axillaires atteints mais non détectés.
Il est maintenant bien montré la fiabilité de laisser les ganglions axillaires si le ganglion sentinelle est normal.

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique