Cette question est archivée, les contributions sont neutralisées. 

Bonjour Evelyne,
L’origine la maladie est encore obscure. En revanche certains facteurs de risque sont clairement identifiés. Parmi les facteurs de risque environnementaux, l'usage de tabac est un facteur de risque clairement établi. Ainsi, être fumeur dès l'adolescence augmente de 2 à 5 fois le risque de cancer du pancréas.
Pour des raisons encore mal éclaircies, on note un risque accru de cancer du pancréas chez les patients diabétiques dans le cas du diabète sucré. Cet excès de risque est estimé entre 1,6 et 2,8 fois par rapport aux patients non diabétiques.
Cette augmentation du risque est démontrée uniquement dans les diabètes « gras » de « type 2 » et non pour les diabètes des sujets jeunes « type 1 », requérant d’emblée de l’insuline.
La pancréatite chronique, qui est une inflammation du pancréas, augmente le risque de développer un cancer du pancréas de 1,5 à 2,7 fois surtout si la pancréatite évolue depuis plus de sept ans.
Les patients, dont une partie de l'estomac a été enlevée (gastrectomie partielle), semblent avoir un risque accru de développer un cancer du pancréas.
En ce qui concerne l'alimentation, les données disponibles sont contradictoires. Certaines études ont montré qu’une consommation élevée de sel, de viande fumée, de nourriture déshydratée, d’aliments frits et de sucre raffiné, augmenterait le risque.
La relation entre cancer du pancréas et la consommation de café, autrefois évoquée, n’est plus considérée maintenant comme établie.
Certaines professions, comme l’exposition aux peintures, aux colles industrielles et à certains mastics (joints de silicone) pourrait augmenter le risque de développer un cancer du pancréas.
Les facteurs de risque constitutionnels sont importants car dans environ 10 % des cas de cancer du pancréas, une notion familiale est retrouvée. Les facteurs les plus souvent cités sont le cancer du pancréas familial, la pancréatite héréditaire, le mélanome familial, les cancers du colôn héréditaires.
Les autres facteurs constitutionnels sont, l’âge car le risque de développer un cancer du pancréas augmente avec l'âge. Ainsi, plus de 80 % des cas surviennent entre 60 et 80 ans.
Le cancer du pancréas est plus courant chez l'homme que chez la femme.
Certaines populations sont notamment des facteurs de risque aggravants démontrés pour ce type de cancer.
Enfin, le cancer du pancréas est plus fréquent chez les noirs, les ashkénazes et les sépharades.

Les autres échanges :

Bonjour Evelyne,
L’origine la maladie est encore obscure. En revanche certains facteurs de risque sont clairement identifiés. Parmi les facteurs de risque environnementaux, l'usage de tabac est un facteur de risque clairement établi. Ainsi, être fumeur dès l'adolescence augmente de 2 à 5 fois le risque de cancer du pancréas.
Pour des raisons encore mal éclaircies, on note un risque accru de cancer du pancréas chez les patients diabétiques dans le cas du diabète sucré. Cet excès de risque est estimé entre 1,6 et 2,8 fois par rapport aux patients non diabétiques.
Cette augmentation du risque est démontrée uniquement dans les diabètes « gras » de « type 2 » et non pour les diabètes des sujets jeunes « type 1 », requérant d’emblée de l’insuline.
La pancréatite chronique, qui est une inflammation du pancréas, augmente le risque de développer un cancer du pancréas de 1,5 à 2,7 fois surtout si la pancréatite évolue depuis plus de sept ans.
Les patients, dont une partie de l'estomac a été enlevée (gastrectomie partielle), semblent avoir un risque accru de développer un cancer du pancréas.
En ce qui concerne l'alimentation, les données disponibles sont contradictoires. Certaines études ont montré qu’une consommation élevée de sel, de viande fumée, de nourriture déshydratée, d’aliments frits et de sucre raffiné, augmenterait le risque.
La relation entre cancer du pancréas et la consommation de café, autrefois évoquée, n’est plus considérée maintenant comme établie.
Certaines professions, comme l’exposition aux peintures, aux colles industrielles et à certains mastics (joints de silicone) pourrait augmenter le risque de développer un cancer du pancréas.
Les facteurs de risque constitutionnels sont importants car dans environ 10 % des cas de cancer du pancréas, une notion familiale est retrouvée. Les facteurs les plus souvent cités sont le cancer du pancréas familial, la pancréatite héréditaire, le mélanome familial, les cancers du colôn héréditaires.
Les autres facteurs constitutionnels sont, l’âge car le risque de développer un cancer du pancréas augmente avec l'âge. Ainsi, plus de 80 % des cas surviennent entre 60 et 80 ans.
Le cancer du pancréas est plus courant chez l'homme que chez la femme.
Certaines populations sont notamment des facteurs de risque aggravants démontrés pour ce type de cancer.
Enfin, le cancer du pancréas est plus fréquent chez les noirs, les ashkénazes et les sépharades.

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, reconnue d'utilité publique